Un de mes premiers dessins que j’avais réalisé à la gouache. Je réalise le chemin parcouru depuis bientôt deux ans et j’ai tous les jours l’impression que je n’ai pas fini de découvrir. Je sais qu’il y a de belles choses qui m’attendent sur le chemin.

J’avais ecrit qur mon carnet : la beauté n’a pas de visage. Aujourd’hui j’aurais écrit quelque chose comme « l’artiste n’a pas un seul visage ». Il n ‘y a pas une seule manière d’apprendre à faire ce qu’on aime puis de l’exprimer. Il n’y a pas une seule façon d’être un artiste.

Ce qui compte c’est le lien qui nous rattache à notre art, la place qu’on lui fait tenir dans notre vie, et notre moyen d’expression qui doit selon moi être le plus authentique pour nous- mêmes. Et puis j’aime aussi cette idée de partager sa vision du monde et de pouvoir offrir un point de vue différent.

Depuis que j’ai pu définir ce que signifiait pour moi d’être une artiste, je me sens plus libre de créer et de partager.

Ma newsletter,

Pour en connaitre davantage sur mes coulisses et les collections à venir...

Vous pourriez aussi aimer...

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

%d blogueurs aiment cette page :