wp-1636707551665

Jour 2, Je m’élève

Après ce moment d’inconfort du jour 1, je vous présente les deux pages suivantes et cet extrait du magnifique poème de Maya Angelou:

Stil I Rise

Je m’élève

Hors des cabanes honteuses de l’histoire Je m’élève

Surgissant d’un passé enraciné de douleur Je m’élève

Je suis un océan noir, bondissant et large,

Jaillissant et gonflant je tiens dans la marée.

En laissant derrière moi des nuits de terreur et de peur

Je m’élève

Avec de la confiance, c’est beaucoup plus facile de peindre. Mon modèle est venu très facilement. Après le jour 1, j’avais hâte d’aller à la page suivante. je n’avais aucune idée de croquis. j’ai laissé les idées venir à moi et j’ai commencé à peindre.. Ma base était le jaune poussin de la première page. Je le trouve très doux et lumineux. Puis j’ai fait du collage qui n’est visible que par la texture de la page. J’aime dessiner des visages, parce qu’ils racontent tous une histoire. nos yeux sont le miroir de nos âmes. Et le collage est pour moi comme la trace d’expériences vécues par ces modèles. Un visage est une histoire, le collage rend cette histoire non linéaire.

J’arrive à voir plus claire dans la manière avec laquelle je souhaite m’exprimer et surtout, je me sens mieux connectée à mon pourquoi.

Hâte de vous présenter le jour 3!

%d bloggers like this: