Peindre demande de la patience. Réaliser un objectif demande de savoir attendre le résultat final en continuant à travailler inlassablement pour atteindre celui-ci.

Ma pratique sur mon carnet de dessin me l’apprend. Je ne peins pas un dessin par jour. (Ce n’est pas mon objectif). Mais un dessin peut me demander plusieurs jour à le finir. J’ai constaté que les émotions de nouveauté ( telle que l’enthousiasme par exemple) qui me conduisaient dans ma pratique au début ne sont plus aussi automatiques. Je ressens de l’impatience.

Voici quelques-unes de mes pensées aujourd’hui: j’ai hâte de terminer et de repartir sur une toile. J’ai envie de reprendre mes pastel gras ou faire de l’aquarelle, j’ai fait le tour de ce carnet, je peux passer à autre chose…

Sauf que mon objectif initial est de terminer mon carnet, et surtout d’avoir du plaisir à le faire. Alors je pense à des choses qui provoqueront chez moi de l’enthousiasme. Je pense au bonheur de peindre , au plaisir que j’aurai à tourner les pages une fois que ce carnet sera terminer, je pense même à mon prochain carnet…

Terminer demande de la patience en étant capable de gérer toutes ces pensées qui peuvent faire abandonner . Le carnet de dessin m’aide beaucoup dans ce sens.

Vous pourriez aussi aimer...

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

%d blogueurs aiment cette page :