J’ai rencontré ces deux dames, le jour 15. J’étais assise et j’attendais quelqu’un.

Lorsque je les ai vues aussi enjouées , Je me suis dit qu’elles feraient un bon jour 15 dans mon carnet.

Elles m’ont souri en passant, et je leur ai répété, cette fois à voix haute, ce que j’avais pensé.

Elles m’ont demandé, étonnées, ce que c’était qu’un jour 15. Je leur ai montré mon carnet de dessin et leur ai expliqué que ce dernier dessin, c’était mon jour 14 et qu’aujourd’hui, j’étais à mon jour 15. Et que les pages étaient pour l’instant vides. Elles ont souhaité refeuilleter mon carnet de dessin. J’ai remarqué qu’elles tournaient les pages cette fois avec curiosité. Et l’une des deux dames, celles qui portait des lunettes, m’a dit avec une pointe d’hésitation : ok pour être votre jour 15…mais ferons-nous le poids avec ce que nous avons vu sur les jours précédents. j’aime beaucoup votre jour 9 , je ne veux même pas vous parler du jour 5 …non, mais plus sérieusement , qu’allez-vous peindre de nous?

À mon tour, j’ai souri et j’ai répondu : votre amitié ! Elle est si belle à voir et si inspirante.

J’aurais pu rajouter, votre aisance. Mais ça , je l’ai gardé pour moi.

Ma newsletter,

Pour en connaitre davantage sur mes coulisses et les collections à venir...

Vous pourriez aussi aimer...

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

%d blogueurs aiment cette page :