À travers mon regard

Ça a commencé par une image à laquelle j’ai tout de suite accroché. J’ai aimé le regard de la dame et ses magnifiques cheveux naturels. J’ai tout de suite soupçonné l’abondance de son cœur. Alors j’ai saisi mes crayons.

J’ai souhaité apporter des couleurs à son visage. Elle a accepté. Elle m’a dit « fais comme tu veux Venessa! »

J’ai suivi son conseil. J’ai fait comme j’ai voulu. J’ai appliqué mes pastels….J’étais seule avec mes couleurs…Mes doigts courraient sur son visage.

Lorsque j’ai terminé de peindre, j’ai demandé à la dame si elle se retrouvait, si je n’avais pas exagéré l’abondance de ses cheveux,…

À travers mon regard, pastel gras sur papier.

si sa peau avait vraiment cette couleur ( après tout , elle s’était montrée à moi en noir et blanc), désirait-elle du rouge à lèvres? Je pouvais lui en rajouter si elle voulait, mais pour moi, elle n’en avait pas besoin…

En gros, je lui ai demandé, en plein doute :

« Est ce que c’est toi, là en pastel?Dis-moi, est-ce toi? »

Elle a eu le même regard que sur l’image puis m’a répondu après un long silence -qui m’a fait pensé un temps que je n’aurai pas ma réponse:

« C’est moi à travers ton regard Venessa… »

Puis elle a ajouté:  » Merci ! »

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.