On se complète trop

«  — On a trop de chance d’être là, toutes les deux! — On fait toujours tout pareil de toute façon! — C’est vrai, tu aimes tout ce que j’aime. — et toi tu aimes tout ce que j’aime. — Oui, et lorsqu’on ne pense pas pareil, t’as un morceau et j’en ai un autre…