wp-1614748519858.jpg

Loving my Hair

Ma première collection aquarelle « Loving My Hair » montrera des femmes portant fièrement leurs cheveux.

Les cheveux ont été également le thème de mon premier livre pour enfant. « j’ai mal à mes cheveux ». J’y parle d’une petite fille qui a du mal à s’accepter à cause de ce qu’elle considère comme sa différence: ses cheveux.

Mais est-ce réellement sa différence? Puisque nous sommes tous différents…

Nous sommes tous différents. – Venessa Yatch Cliquez pour tweeter

En fait elle se sent différente dans l’environnement où elle vit. Les cheveux de ses copines sont lisses et les siens sont crépus. Un jour, elle confie à sa maman:  » j’ai mal à mes cheveux! ». Ce cri de cœur marque le début de son parcours vers son estime d’elle même.

En tant que femme noire, j’ai grandi avec un système de croyance limitant ,tendant à me faire croire que le cheveu crépu est anormal. Les industries du cosmétique ont nourri cette idée en proposant des produits défrisant composés de soude et nocifs pour notre santé. Chaque mois, j’achetais ces produits, avec l’enthousiasme d’une personne allant chercher son trophée. Mon parcours vers l’acceptation de mes cheveux (donc de moi-même) a été long.

Lorsque j’ai écrit ce livre pour enfant ( « j’ai mal à mes cheveux!), j’ai reçu d’innombrables témoignages de femmes me disant que l’histoire de l’héroïne du livre était la leur. Ce livre réunissait toutes les nationalités . Des blancs, des noirs…Tous avaient le même témoignage: celui d’avoir longtemps cru ne pas s’être senti complet parce ne ressemblant pas à une certaine norme.

APRÈS LE LIVRE, L’ AQUARELLE

Tout naturellement, l’idée de valoriser les cheveux de la femme grâce à mes aquarelles s’est imposée d’elle-même. On verra d’ailleurs dans toutes mes peintures des femmes aux cheveux abondants. Cette collection s’appellera « Loving my hair ».

 » Loving My Hair » parce que j’ai été de ces femmes qui ont pensé à tort que leur différence était leur plus grande faiblesse et qui, de ce fait ont tout fait pour la gommer mois après mois.

Nos différences sont notre plus grande richesse. notre plus grande force. Elle fait de nous des êtres uniques et beaux. C’est en cultivant nos différences que nous sommes ces personnes que nous sommes, riches et uniques.

Nos différences sont notre plus grande richesse.- Venessa yatch Cliquez pour tweeter

Alors , j’ai bien hâte de vous présenter la totalité de cette collection. J’y travaille sans relâche. Il sera question d’une dizaine d’aquarelles originales.

Abonnez vous à ma Newsletter si vous souhaitez être informé de la date de sortie. La boutique sera ouverte en premier lieu pour ceux qui sont inscrits.


Ma newsletter,

Pour en connaitre davantage sur mes coulisses et les collections à venir...